Au chevet de notre intelligence   Au chevet de notre intelligence Au service de nos valeurs   Au chevet de notre intelligence A la hauteur de nos responsabilités
accueil
bloc-noteviolence politiqueconflits asymétriquesdes idées et des hommespolitiquement correctthe european dream

recherche par mots_cléscarnet de borddroits d'auteurcontact


Le "politiquement correct" est systématiquement décrié pour le rôle de frein qu’il imposerait à la liberté d’expression. Il est exclusivement perçu comme un censeur en présence duquel "de nos jours, on ne peut pas dire ça". Or, ce frein n’est pas néfaste.

Ce qui est néfaste dans le "politiquement correct", c’est que précisément il n’est pas un frein, mais au contraire l’expression d’un emballement mimétique (nous retrouverons ici René Girard) par lequel les individus se sentent obligés de simuler des émotions qui leur sont en fait parfaitement étrangères.

Le Pacte des Idoles




          e-mail